Les marchés FOREX

Le marché des changes travaille en étroite collaboration avec d’autres catégories de marché tel que celui des biens économiques, des ressources humaines, du travail, des informations et des marchés financiers. Il manifeste son existence par le développement des métiers internationaux et la diversité. Ainsi, les paiements de dettes entre pays, lorsque les métiers commencent à se développer, requièrent des échanges réguliers de monnaies nationales.

Toutes transactions incorporant un échange de monnaies de divers pays forment le marché des devises. Le marché des devises comprend, en tant que composantes, le marché des changes, l’échange entre toutes les organisations qui fixent les taux de change, les institutions bancaires et les bureaux de change qui effectuent des opérations sur les marchés nationaux. Les marchés de changes comportent les activités suivantes : la spéculation monétaire (ce qui signifie l’achat de monnaie et sa vente afin d’en tirer profit), l’arbitrage de devises (qui s’accomplit à un niveau supérieur à la spéculation par des banques avec de grandes sommes monétaires) l’intervention de l’État (ce qui signifie que l’État fait l’achat ou la vente de devises en vue de maintenir le taux de change des monnaies nationales).

Ce qui résulte de l’échange de devises, est un prix (taux de change) qui fluctue en mesure de l’offre et de la demande courante pour une devise quelconque, avec des limites imposées légalement. Le marché des devises est régi par des réglementations nationales, variant de pays en pays (par exemple, le marché des changes en Allemagne est différent de celui en France). Mais, outre les marchés des devises nationales qui ont une législation spécifique, il y a des cas où les marchés des devises ont un caractère international, servant les intérêts de zones spécifiques (tel que les zones économiques de plus grand intérêt à Francfort, Tokyo, Londres, New York). Ces marchés internationaux sont exonérés à la législation nationale, ce qui les rend attrayants. Il y a plusieurs séries d’opérations effectuées sur le marché des changes tel que les opérations au comptant et à terme, chacune divisée en plusieurs types d’opérations spécifiques. Les transactions au comptant sont des transactions entre deux parties pour livraison immédiate (spot), une opération d’achat-vente est complétée au prix de la journée. Les montants en devises sont livrés et reçus immédiatement ou dans les 48 heures suivant la transaction.

Il y a quelques éléments qui influent sur les marchés des changes : la tendance à la libéralisation du commerce mondial (qui mène à l’accroissement des échanges économiques entre les pays, ce qui accroît le rôle des marchés étrangers), une augmentation du volume de prêts internationaux lors des échanges à l’étranger, l’augmentation du volume de certaines monnaies nationales dans tous les échanges économiques, l’augmentation des pénuries de liquidité (en particulier pour les pays en développement) – ce dernier est maintenu en contrôle par les institutions financières, c’est leur rôle (gérer les besoins de ressources financières). Le volume, la qualité et l’amplification de structure sur les marchés de change sont visibles en connaissant les caractéristiques suivantes : le maintien du dollar sur le marché monétaire international, l’augmentation de la part de la monnaie euro, les partitions des autres monnaies en Europe occidentale, l’accroissement du rôle du yen sur le marché FOREX, l’accélération des paiements grâce aux systèmes d’informatique modernes, la libéralisation des opérations de change en limitant le contrôle institutionnel sur eux, l’intégration des marchés étrangers dans l’économie mondiale.

Le marché de change est un système de relations financières internationales et il a quatre éléments interreliés par leurs effets. Chacun d’eux a son propre rôle et son comportement est influencé par certains facteurs. Les taux du marché des devises sont établis par la demande et l’offre, les deux étant également influencés par les activités extérieures.